Pèlerinage de Laveyssière

Un pèlerinage paroissial annuel et tourné vers la Vierge

La Santissima Bambina
La Santissima Bambina
Un pèlerinage ayant lieu chaque année
le 08 septembre
Église Notre Dame de la Nativité
La fontaine du site de Laveysssière
Précédent
Suivant

Ce pèlerinage a lieu chaque année le 8 septembre, jour de la nativité de la vierge.

Le sanctuaire de Laveyssière est le plus populaire du bergeracois. Il attirait naguère des milliers de pèlerins : déjà au Moyen Age, les pèlerins affluaient. Ils étaient si nombreux qu’il fallait dresser des tentes pour les abriter et le pèlerinage durait alors tout l’octave de la Nativité.

Les Maures disaient en voyant les pèlerins arriver : voilà les “roumis” (ceux qui obéissent à Rome).

Contact pour informations :
Association Notre Dame de Laveyssière
05 53 57 62 85

O Dieu qui avez enrichi de tous les trésors de votre Grâce la sainte enfance de la glorieuse Vierge Marie que nous honorons avec une piété toute filiale, accordez-nous de devenir nous-mêmes semblables aux petits enfants, afin d’entrer un jour dans le royaume des cieux qui leur a été promis par Jésus-Christ notre Seigneur.

Ainsi soit-il.

Sanctuaire Notre Dame de la Nativité

Laveyssière est un vieux mot latin qui signifie “lieu de vasières” (où l’on se baigne, se lave). L’église date du XII ème siècle, elle prit le nom de Sainte Marie de l’Eyraud et au XIVème Notre Dame de l’Eyraud.

L'église Notre Dame de la Nativité

Elle était jadis la chapelle du prieuré des moines templiers qui l’ont érigée. Ils accueillaient et soignaient les pèlerins se rendant à Saint Jacques de Compostelle.

L’église consiste en un édifice monastique, offrant des ses murs de droite et de gauche des accès de logis. En avant de sa façade, elle porte une pierre tombale sculptée, et ses abords furent pourvus de grottes aménagées jadis en celliers et réfutés. Une arcade à auvent, tenant lieu de tourelle, encage la cloche, au-dessus de l’ouverture principale, de style roman.

La Santissima Bambina

La statue se trouve dans l’église depuis le milieu de XIXe siècle. Elle remplace la Madone primitive, disparue, qui était une Vierge Mère tenant son Fils dans ses bras.

Le Santissima Bambina fut bénite le 8 Septembre 1897 par l’archiprêtre de Bergerac. Elle est la copie de l’original qui se trouve à Milan) et fut offerte par M.de Rivassent dont la famille fit confectionner les vitraux et édifier la construction au dessus de la fontaine.

La fontaine

Elle est située près du sanctuaire. Les pèlerins viennent y puiser l’eau afin d’obtenir des grâces et remercier pour celles reçues. Cette eau est réputée pour guérir toutes sortes de maladies et particulièrement les rhumatismes.

La présence de cette fontaine près de la chapelle permet de penser qu’un lieu de culte très ancien (celtique sans doute) a précédé l’actuel.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur whatsapp